Titres RNCP et Certificats d'établissement

Le répertoire national des certifications professionnelles - RNCP

Les titres à finalité professionnelle sont enregistrés au Répertoire national
des certifications professionnelles - RNCP sur demande du Cnam, après une instruction assurée par la Commission nationale de la certification professionnelle - CNCP.


L’enregistrement est prononcé après la vérification de trois éléments :
 
  • La cohérence des référentiels avec les objectifs de la qualification visée
    par la certification
  • L’opportunité de l’existence de la certification sur le marché du travail
  • La pertinence du dispositif d’évaluation avec la VAE
     
Les certifications enregistrées au RNCP sont classées par niveau :
niveau I : cadre supérieur, niveau II : cadre opérationnel, niveau III :
technicien supérieur et par spécialité disciplinaire ou professionnelle,
reconnus par l’Etat et les partenaires sociaux.

Titre Professionnel inscrits au RNCP Niveau I

Titre Professionnel inscrit au RNCP Niveau II


Les Certificats d’établissement

Ce sont des formations propres à l’établissement, de niveau bac+2 à bac+5, qui ont des conditions d’accès et des modes d’organisation spécifiques.
 
  • les certificats professionnels sanctionnent des formations de courte durée. Ils s’adressent à un public de niveau bac et comportent environ 300 h d’enseignement sur une durée d’un an à un an et demi
    Ils constituent une première étape vers un diplôme de niveau III (parcours bac+2).
  • les certificats de compétence sanctionnent des formations de courte durée. Ils s’adressent à un public ayant déjà suivi un parcours bac+2 et comportent environ 300 h d’enseignement sur une durée d’un an à un an et demi. Ces formations sont ciblées sur un champ professionnel spécifique et peuvent répondre à des besoins de spécialisation ou de formation complémentaire. 
  • les certificats de spécialisation sanctionnent des formations de courte durée, professionnalisées et ciblées, qui peuvent répondre à des besoins de spécialisation ou de formation complémentaire. Ils s’adressent à un public de niveau bac+4 et font l’objet de conditions spécifiques d’accès.